- Calendrier scolaire - Nos rendez-vous sur skype pour l'oral de français - Docbac

Candidats libres     Descriptifs    Oeuvres intégrales    L'entretien EAF    Coaching scolaire     Lycées français à l'étranger   

Baccalauréat Professionnel – Documents ressources 2010 – Diplôme intermédiaire du BEP, l'épreuve de français

Diderot

 

 

 

Baccalauréat Professionnel – Documents ressources 2010 –

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE DU BEP

L’ÉPREUVE DE FRANÇAIS

  • Sujets de certification pour vous entraîner à l'examen intermédiaire du BEP vers le Bac pro

EXEMPLE N° 1 - Objet d'étude : Du côté de l'imaginaire

Texte 1

Dorian Gray est un jeune et riche héritier dont la compagnie est très recherchée dans la

société bourgeoise londonienne du XIXe siècle. Le peintre Basil Hallward, fasciné par la très

grande beauté du jeune homme, en a fait le portrait.

Comme il tournait la poignée de la porte, son regard tomba sur le portrait que Basil Hallward

avait peint de lui. Il eut, comme étonné, un mouvement de recul. Puis il entra dans sa

chambre, semblant toujours perplexe. Ayant retiré la fleur de sa boutonnière, il sembla

hésiter. Enfin il retourna examiner le tableau. Dans la lumière terne, atténuée, qui arrivait à

filtrer à travers les persiennes de soie de couleur crème, le visage 5 lui parut un peu modifié.

L’expression paraissait différente. On eût cru qu’il y avait une ombre de cruauté dans la

bouche. Eh oui, c’était bizarre.

Il fit volte-face, alla à la fenêtre et ouvrit la persienne. L’aube claire envahit la pièce, balaya

les ombres fantastiques, les repoussant dans les coins ombreux où elles s’entassèrent en

tremblant. Mais l’expression étrange qu’il avait remarquée sur le visage du portrait y demeura

et sembla même s’intensifier. Le soleil qui palpitait et ardait1 lui montra les rides de cruauté

qui entouraient la bouche aussi clairement que s’il s’était regardé dans un miroir après avoir

fait quelque chose d’affreux.

Il tressaillit, et prenant sur la table une glace ovale encadrée de cupidons2 d’ivoire, un des

nombreux cadeaux que Lord Henry lui avait faits, il en scruta à la hâte les profondeurs polies.

Aucune ride de ce genre ne déformait ses lèvres rouges. Qu’est-ce que cela signifiait ?

Il se frotta les yeux, vint tout près du tableau et l’examina de nouveau. On ne voyait aucun

changement dans la peinture elle-même, et pourtant l’expression en avait été indubitablement3

altérée4. Ce n’était pas lui qui imaginait des choses. C’était terrible à voir.

Il se jeta dans un fauteuil et médita. Soudain, ce qu’il avait dit dans l’atelier de Basil Hallward

le jour où le tableau avait été achevé lui revint à l’esprit. Oui, il s’en souvenait parfaitement. Il

avait exprimé un souhait insensé : que lui-même restât jeune tandis que le portrait vieillirait ;

que sa propre beauté demeurât sans tache, tandis que le visage sur la toile payerait le prix de

ses passions et de ses péchés ; que l’image peinte fût marquée au fer de la souffrance et de la

pensée, tandis que lui garderait la délicate efflorescence5 et la joliesse de la juvénilité6 dont il

venait de prendre conscience. Ce n’était tout de même pas son souhait qui avait été réalisé ?

De telles choses n’arrivent pas. Ne fût-ce qu’y penser semblait monstrueux. Et pourtant le

tableau était là, devant lui, avec cette touche cruelle dans la bouche.

Oscar WILDE, Le portrait de Dorian Gray, 1890.

Éditions Le Livre de Poche, 2001. Traduit de l'anglais par Vladimir Volkoff.

----------------------------------------------------------------------------------

1. Ardait : brûlait.

2. Cupidons : sculptures de Cupidon, dieu de l'amour dans la mythologie romaine ; connu pour être jeune et

beau.

3. Indubitablement : qui ne fait pas de doute.

4. Altérée : modifiée.

5. Efflorescence : épanouissement.

6. Juvénilité : jeunesse.

-----------------------------------------------------------------------------------

Évaluation des compétences de lecture (10 points)

Texte 1

  • 1- Expliquez pourquoi le souhait de Dorian Gray, qui est « insensé » (ligne 22) est pourtant
  • réalisé. (2 points)
  • 2- Quel aspect de la personnalité de Dorian Gray apparaît sur le portrait modifié ? Montrez comment l’auteur insiste sur cette marque révélatrice. (1point)
  • 3- En vous appuyant sur le point de vue et le lexique utilisés, analysez comment l'auteur, dans le premier paragraphe, nous fait partager les doutes de Dorian Gray. (4 points).
  • Texte et photographie
  • 4 - Quels rapprochements pouvez-vous effectuer entre la photographie de Man Ray et le texte d’Oscar Wilde ? Justifiez votre réponse par une analyse précise de la photographie (son sujet,
  • sa composition, sa technique…) que vous mettrez en relation avec des éléments du texte. (3points)

Évaluation des compétences d'écriture (10 points)

« Un jour, j’ai rencontré un bon génie qui m’a offert la possibilité d’exaucer mon voeu le plus extraordinaire … ». Voici les premiers mots du conte fantastique que vous avez décidé d’écrire pour faire rêver vos amis.

Rédigez la suite de votre conte sous la forme d’un texte de vingt à vingt-cinq lignes, en respectant les étapes suivantes :

- la rencontre du génie et l’exposition de votre voeu,

- les effets de sa réalisation,

- les sentiments que vous avez alors éprouvés.