Candidats libres   Descriptifs   Oeuvres intégrales   L'entretien EAF  Coaching scolaire    Lycées français à l'étranger  Dobac

Les annales 2018  -  L'actualité du bac 2018 - Bac 2019 L'actualité du brevet 2018 - Brevet 2019 -

Mon oral sur Ponge, l'Assiette. Oral réussi. Faire du beau avec de l'ordinaire.

  • Jack, 1ère ES, AEFE | Lycée français de Shanghai
    Jack, 1ère ES, AEFE | Lycée français de Shanghai

    le 22/06/2017 à 12:20 Citer ce message

    Bonjour tout le monde, membres du site et internautes, profs et .......

    Voilà, l'oral est passé. Je suis passé hier. J'ai tardé à partager avec vous mais il fallait que je décompresse.
    L'examinateur m'a interrogé sur une poésie en prose de Ponge, L'Assiette
    Le parti pris des choses = nom du recueil
    Je vous fais partager la lecture du poème de Ponge


    Francis Ponge

    L’Assiette


    Pour le consacrer ici, gardons-nous de nacrer trop cet objet de tous les jours. Nulle ellipse prosodique, si brillante qu’elle soit, pour assez platement dire l’humble interposition de porcelaine entre l’esprit pur et l’appétit.
    Non sans quelque humour, hélas (la bête s’y tenant mieux !), le nom de sa belle matière d’un coquillage fut pris. Nous, d’espèce vagabonde, n’y devons pas nous asseoir. On la nomma porcelaine, du latin — par analogie — porcelena, vulve de truie... Est-ce assez pour l’appétit ?
    Mais toute beauté qui, d’urgence, naît de l’instabilité des flots, prend assiette sur une conque... N’est-ce trop pour l’esprit pur ?
    L’assiette, quoi qu’il en soit, naquit ainsi de la mer : d’ailleurs multipliée aussitôt par ce jongleur bénévole remplaçant parfois en coulisse le morne vieillard qui nous lance à peine un soleil par jour.
    C’est pourquoi tu la vois ici sous plusieurs espèces vibrant encore, comme ricochets s’immobilisant sur la nappe sacrée du linge.
    Voilà tout ce qu’on peut dire d’un objet qui prête à vivre plus qu’il n’offre à réfléchir.

    L'examinateur était très sympathique, il mettait à l'aise. M'a donné mon temps pour le brouillon après quoi j'ai présenté mon texte
    J'ai eu un trou dans le plan mais j'ai improvisé et je m'en suis bien sorti

    La problématique = comment Ponge renouvelle t'-il la poésie avec les objets du quotidien?
    Quelque chose comme ça

    En fait il fallait montrer que Ponge à partir de l'ordinaire, de l'objet quotidien le plus banal, faisait de l'extraordinaire en recréant l'objet par la poésie.

    La recréation est une sublimation de l'objet. Il esthétise et renouvelle la poésie en lui conférant une nouvelle fonction. Faire du beau avec l'ordinaire.
    La recherche du beau est concentrée sur l'objet et se détourne de l'homme.

    Pour la deuxième partie :
    Quelques questions sur Ponge
    Une question sur la justification du titre du recueil
    Expliquez
    L'objoie
    L'objeu
    (deux termes utilisés dans mon commentaire)
    L'examinateur est revenu dessus ensuite et m'a demandé d'éclaircir des deux "néologismes"

    Dans l'ensemble, j'ai bien assuré je pense. Ma note??? Je sais pas. Mais une chose est certaine, je n'ai pas moins que 14 au minimum.
    Je suis assez content.
    Pour l'ouverture, j'ai élargi mon étude avec un autre texte de Ponge la cruche.

    Bon courage à tout le monde. On se sent bien quand s'est fini

  • Gil Techno
    Gil Techno

    le 22/06/2017 à 12:22 Citer ce message

    Je suis impressionné par le contenu de ton partage = précis, détaillé, bien assuré, bien conduit.
    Je te félicite. Ponge est un auteur particulier et l'Assiette, je ne l'ai pas dans ma liste mais je sais que c'est pas évident.

    Super pour toi et ta note sera surement supérieure à 14

    Bientôt, les points d'avance s'additionneront
  • Valérie
    Valérie

    le 22/06/2017 à 12:28 Citer ce message

    Oui impressionnant mais réussi. A mon avis, tu vas avoir dans les 16 au moins. Ne te sous-estime pas. Bien tenté pour la note mais on ne gagne pas à tous les coups.

    Il faut attendre les résultats
  • John L
    John L

    le 22/06/2017 à 12:40 Citer ce message

    Super et bravo à toi

    Je vous dis à demain, je passe à 14 h.

Répondre à ce message