La scène d'exposition

 

DNBac

 

l'évolution de la scène d'exposition, lectures complémentaires

  • Scène d'exposition, le Malade imaginaire, Molière
  • Scène d'exposition, Antigone, Anouilh
  • Scène d'exposition, Il y avait foule au manoir, Tardieu
  • La scène d'exposition, les Bonnes, Genet

 

 

Présentation des personnages :

Antigone d’Anouilh

tous les personnages de la pièce sont présents dans la scène d’exposition

Dans le prologue c’est un personnage extérieur qui présente les personnages en les désignant à tour de rôle

Genet, les Bonnes

Présentation de Claire et de Solange ainsi que leur maîtresse : tout se fait par l’intermédiaire d’un dialogue

Présentation de la situation :

Antigone d’Anouilh

La scène d’exposition présente la situation

Il y a une ambiguité : « elle pense qu’elle va être Antigone tout à l’heure »

Genet, les Bonnes

Les didascalies dans les Bonnes nous renseignent de la situation. Solange et Claire jouent, elles imitent leur maîtresse.

Une scène d’exposition annonciatrice de la suite?

Antigone d’Anouilh

Non car c’est un mythe. Nous savons qu’Antigone va mourir

Genet, les Bonnes

Le lecteur spectateur est dans l’attente de la suite mais la scène d’exposition est-elle annonciatrice de la suite.

 

Le malade imaginaire, Molière

 

Le monologue permet au spectateur de connaître la situation dramatique. Cette fonction apparaît notamment quand le monologue qui constitue la scène d'exposition, Dans la scène d'exposition du Malade imaginaire de Molière, nous apprenons qu'Argan est un riche malade, quand seul dans sa chambre, il fait ses comptes.

Présentation donc des deux personnages principaux, Argan et sa maladie : folie naissante du personnage.

Le but = prévenir le lecteur spectateur que ce qui va suivre  =  inattendu.

Révélation du caractère du personnage grâce au monologue.  Le spectateur sait dès le début de la pièce de qui et de quoi il sera question.

Molière. Le Malade imaginaire. Acte I, scène 1.

Argan, seul dans sa chambre, assis, une table devant lui, compte des parties d'apothicaire avec des jetons ; il fait, parlant à lui-même, les dialogues suivants : Trois et deux font cinq, et cinq font dix, et dix font vingt ; trois et deux font cinq. « Plus, du vingt-quatrième, un petit clystère insinuatif, préparatif et rémollient, pour amollir, humecter et rafraîchir les entrailles de monsieur ? » Ce qui me plaît de monsieur Fleurant, mon apothicaire, c'est que ses parties sont toujours fort civiles. « Les entrailles de monsieur, trente sols. » Oui ; mais, monsieur Fleurant, ce n'est pas tout que d'être civil ; il faut être aussi raisonnable et ne pas écorcher les malades. Trente sols un lavement ! Je suis votre serviteur, je vous l'ai déjà dit ; vous ne me les avez mis dans les autres parties qu'à vingt sols ; et vingt sols en langage d'apothicaire, c'est-à-dire dix sols ; les voilà, dix sols. [...]

 

Scène d'exposition, Il y avait foule au manoir, Tardieu

Présentation des personnages :

Un monologue : un seul personnage en scène Il parle à voix haute.

Présentation de la situation :

Présentation de l’intrigue. Tout est mystérieux. La situation est étrange.

Présentation du cadre spatio-temporel : le manoir, le soir et le bal

Un monologue qui laisse le lecteur spectateur perplexe.

Fonctions du monologue.

- Il informe le lecteur

- IL y a un détournement des conventions théâtrales

- Divertir : amuser grâce à la parodie.

Théâtre = illusion

Nous retrouvons donc les caractères de la scène d’exposition

Date de dernière mise à jour : 28/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau