l'incipit du père Goriot est-il réaliste?

La physiologie du mariage, Balzac

 

 

 

 

En quoi l'incipit du Père Goriot est-il réaliste?

Réflexions d'un membre du forum 

En quoi l'incipit du père Goriot est-il réaliste?
L'incipit du père Goriot : nous pénétrons ainsi dans un espace, Paris, et dans une temporalité : le XIXe siècle et plus précisément, la Restauration. quartiers parisiens et la "pension Vauquer" saisis dans leurs détails c'est à dire avec réalisme.

L’incipit est réaliste à plusieurs niveaux :

Précisions spatiales, géographiques Paris du XIXe siècle la « rue Neuve-Sainte-Geneviève » et « le faubourg Saint-Marceau », « les buttes Montmartre et les hauteurs de Montrouge ». Nous sommes dans la ville de Paris, ces rues existent encore. Nous avons en outre un zoom sur Paris en hauteur. On devine donc la fidélité de Balzac au réel.

Précisions temporelles seuil d'une époque. chronique du XIXe siècle. « 1819 », période de la Restauration où le règne de l'argent remplace les codes de l'honneur.. Il resserre un peu plus le cadre, pour se concentrer sur la pension, dirigée par Madame Vauquer, qui lui donne son nom. C'est l'accession au pouvoir d'une bourgeoisie triomphante, le temps de l'ambition Dès l'incipit les faits sont posés avec des références essentielles : La Révolution Française entraîne des bouleversements, pousse les plus jeunes à investir Paris . L'Histoire de toute une société s'intègre dans le roman, proche dans cet incipit du roman historique. Les dates sont autant d'effets de réel et les personnages sont de tous les milieux : « pauvre » et issus de basse classe sociale. La finalité de l'incipit réaliste est donc de situer la cadre spatial et temporel de l'histoire et se veut conforme à la réalité socio-culturelle du lecteur qu'il s'agit d'inciter à poursuivre sa lecture. l'incipit pessimiste propose un horizon d'attente au lecteur. C'est la vision catastrophique de Paris qui est imposée au lecteur : le dénouement de l'histoire est déjà annoncé dans l'incipit "Ah!sachez-le,: ce drame n'est ni une fiction, ni un roman".

Cet incipit réaliste participe ainsi à une grande enquête sur une époque, la Restauration, sur le monde et l'homme. Un incipit réaliste Or, ce réalisme à ses limites l'incipit donne au lecteur l'illusion du vrai tout en gardant un aspect fictif propre au raconteur d’histoire qu’est Balzac.

 

A consulter

Etude d'un roman : Le père Goriot

Forum Balzac, le naturalisme

Date de dernière mise à jour : 18/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau