Balzac, Daumier, la caricature

caricature-de-balzaccaricature-de-balzac-daumier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Daumier, Balzac et la caricature

 

Introduction

 

En premier lieu, nous rechercherons les liens qui unissent Daumier et Balzac ainsi que les circonstances de leur rencontre et de leur collaboration, puis nous mettrons en évidence ce qu'est la caricature, son origine et ses objectifs. En fin, nous verrons ce qu'il est advenu au Xxème siècle et de nos jours.

 

Des points communs

 

Daumier et Balzac sont nés à 10 ans d'intervalle, Daumier en 1808 et Balzac en 1799. Ils s'appellent tous deux Honoré.

 

La rencontre de Balzac et de Daumier

 

Une collaboration

 

Daumier, à partir de 1842, réalise les illustrations de la Comédie humaine de Balzac. De plus, ce dernier publie au journa Charivari et Daumier en est l'illustrateur. Leur collaboration débute ainsi. Daumier réalise 5 lithographies du père Goriot auquel il attribue la physionomie d'un rentier telle que Balzac le décrit dans son roman, personnage éteint à la face pâle, au physique peu avantageux. De même, Daumier cherche à travers ses illustrations à étudier puis à rendre compte de la morphopsychologie humaine, recherche de traits de caractère des personnages à travers leur morphologie, et ceci en mettant en évidence le physique et la personnalité du père Goriot. Il souhaite exprimer à travers les types de personnages qu'il crée ce que Balzac met en relief dans ses romans, le déterminisme socioculturel des personnages.

Daumier rend hommage à Balzac et illustre la Comédie humaine à travers 7 planches publiées en 1843 et 1853 qui mettent en évidence l'aspect grotesque de la société. 

 

Des divergences

 

Il est tentant d'établir une relation forte entre  Daumier et Balzac du fait de leurs similitudes d'expression vis-à-vis de la société du XIXème siècle.

Cependant, il existe des différences importantes dans la mesure où Balzac a pour objectif de dresser un inventaire des caractères composant la nature humaine, des évènements de la socété afin d'en décrire les mœurs.

Daumier au contraire ne cherche pas à établir une organisation cohérente de son œuvre, ne serait-ce que parce qu'il dépend de Philippon, créateur de journal, la caricature et du charivari pour lequel il travaille.

 

La naissance de la caricature

 

Le terme caricature vient du latin caricare qui signifie charger, exagérer, ce terme a été employé pour la première fois en 1646 dans une préface d'un album d'Annibal Carrache. Il  donnera les mots français «charge» et «caricature». Ce dernier mot apparaissant pour la première fois dans les Mémoires d'Argenson en 1740.

La caricature dont l'objectif est de déformer la physionomie est de même nature que la satire. On retrouve ce procédé dès l'Egypte antique sur des vases grecs ou sur les murs des maisons pompéiennes.

 

La caricature et ses objectifs

 

Une caricature a pour objectif de représenter des faits ou des sujets de l'époque dans laquelle elle s'inscrit de manière déplaisante ou risible en exagérant les traits de caractère d'un sujet donné.

 

La caricature utilise différents procédés en fonction de l'époque à laquelle elle s'exprime:

 

  • le burlesque, qui fait apparaître un comique extravagant

  • le grotesque qui consiste à se moquer de quelqu'un ou de quelque chose

  • la parodie qui est l'imitation satirique et burlesque d'une œuvre sérieuse

  • le dessin d'humour, illustration drôle qui vise à l'amusement

  • le pamphlet qui vise à la contestation contre la société et le pouvoir ainsi que le rejet des idées reçues.

 

Cette dernière forme a pour objectif d'engager un débat avec l'opinion publique via les supports de presse, ce qui est le cas des caricatures de Daumier au XIXème siècle.

 

Conclusion

 

Daumier et Balzac, chacun à sa façon a contribué à élaborer une Comédie humaine dans une lithographie pour le premier dans la littérature pour le second, qui exprime la diversité de la nature humaine, ses contradictions et ses travers, l'homme sous toutes ses facettes.

On attribue à Balzac la phrase suivante à propos de Daumier, «il a du Michel- Ange sous la peau»

 

 

 

balzac-daumier

Date de dernière mise à jour : 18/08/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau